Logements ZAC des Girondins | LYON 7EME

  • giro_rue-vig

    CONSTRUCTION D'UN ensemble de 360 LOGEMENTS - ZAC DES GIRONDINS

    L’ilot jardin synthétise les notions d’intensité urbaine et de nature en ville. Le jardin constitue le poumon vert de l’ilot, c’est un vaste espace commun, un terrain d’aventure et de rencontre. A travers ce projet nous avons voulu concrétiser l’idée de continuité végétale et de complémentarité des espaces en proposant une grande liberté des parcours, en les accompagnant par la végétation jusque dans les niveaux les plus hauts.

    Nous avons dessiné ce projet comme un sys­tème de volumes aux lignes épurées mettant en scène l’aspect naturel du jardin commun et favorisant l’acceptation de la densité bâtie. Cette sobriété des volumes bâtis accentue les effets de vide des failles arborées et les varia­tions de hauteurs du bâti : les vues sont variées, des volumes très verticaux, en particulier dans les angles, alternent avec des volumes plus bas qui laissent entrevoir la végétation des terrass­es. Les façades sont plus ou moins creusées en fonction de leurs orientations pour proposer des loggias. La palette de matériaux est volontairement re­streinte et commune à tous les bâtiments, elle se décline au travers du béton, de la brique du bois et du verre. Sans dénaturer la sobriété de l’ensemble, la richesse du dessin se révèle au travers des dif­férentes modénatures de façades qui jouent sur l’incidence de la lumière et l’effet de filtre des matériaux.

    SUPERMIXX réalise dans cet ensemble 100 logements, SDP 6 850 m², SHAB 6 450 m², SU tiers lieux 175 m²

     EIFFAGE IMMOBILIER + ANAHOME - 50 M€ HT

  • giro_jardin
  • giro_rues
  • giro_faille
  • giro_atelier
  • giro_aerienne

Cogénération Aéroport Saint-Exupéry | LYON

  • coex_pignon-vig

    CONSTRUCTION D'UNE COGENERATION POUR L'AEROPORT  DE LYON ST-EXUPERY

    Les constructions présentes sur le tènement ont été réalisées à la création de l’aéroport et utilisent un modèle constructif de panneaux béton préfabriqués, également décliné en d’autres endroits du site. La répétition du module vertical donne aux façades l’élégance d’une composition régulière, noble et presque intemporelle. La qualité de l’ouvrage et de son dessin sont ici évidents. Il était donc naturel d’en reprendre les principes pour imaginer son extension.

    L’intégration de cet ensemble est assurée par la réalisation d’une enveloppe métallique simple mais particulièrement soignée, reprenant à son compte la thématique développée sur le bâtiment d’origine.

    Ainsi, posée sur une dalle béton dimensionnée pour accueillir l’ensemble de la cogénération, une structure métallique indépendante des containers dessine la trame régulière de l’extension. Revêtue de panneaux métalliques aluminium satiné d’aspect bronze clair, perforés ou lisses, alternativement en retrait ou en saillie, elle prolonge et enrichit la lecture du site sans en trahir l’esprit : une volumétrie simple, un même rapport au sol, un matériau noble soigneusement mis en œuvre.

     

    AEROPORT LYON ST EXUPERY + ENGIE COFELY - 2 300 000 € HT

  • coex_generale4
  • coex_generale3
  • coex_generale2
  • coex_detail

Logements Edenium | CHARNAY-LES-MACON

  • X:�1_Projets2017�8-CHAR_LogementsCharnay�3_Etudes2_Avp3_1

    CONSTRUCTION DE 68 Logements à CHARNAY-LES-MACON

    Le projet est implanté sur un site privilégié de Charnay-les-Macon : un verger accessible depuis la place du marché, juste derrière l’église. L’enjeu majeur réside dans la préservation et la mise en valeur de la végétation en place et le respect de l’échelle urbaine du bourg.

    L’ensemble est conçu comme un jardin habité, composé de 4 plots de logements dont l’implantation a permis de préserver le patrimoine végétal existant, y compris sur la place du marché.

    Chaque plot combine lui-même 2 volumes : les paliers d’étages composent une faille vitrée traversante et ouverte sur la végétation. Un plot comporte 4 étages sur RDC, le dernier étant implanté en retrait afin de minimiser l’échelle bâtie et proposer de grandes terrasses bien orientées.

    La conception des espaces extérieurs conforte l’idée du parc : les jardins privatifs sont volontairement restreints, laissant place aux espaces collectifs, prairies, verger, jardins partagés…

     

    INTERVAL - 6 600 000 €HT

  • X:�1_Projets2017�8-CHAR_LogementsCharnay�3_Etudes2_Avp3_1
  • char_generale1
  • char_generale2
  • char_generale3
  • char_interieur

Médiathèque la MéMo | OULLINS

  • oullins-mediatheque-vig

    Médiathèque d'Oullins, La MéMo

    Équipement fort à l’échelle du quartier, la médiathèque s’inscrit dans un projet d’aménagement du quartier de la Saulaie. Installée dans une grande hall composée de larges paroies vitrées, elle rayonne et donne à voir en même temps. L’objectif étant de limiter les consommations d’énergie, un soin particulier a été apporté afin de renforcer l’isolation du bâtiment, notamment par des vitrages performants pour l’atrium. Le confort acoustique et la lumière naturelle sont toujours des aspects importants dans ce type d’équipement, c’est pourquoi le choix des matériaux a été fait avec précision, afin d’optimiser au maximum la qualité.

     

    VILLE D'OULLINS / Gautier+Conquet - 4 600 000€

  • Oullins Mediathèque 4
  • oullins-mediatheque-3
  • oullins-mediatheque-2
  • oullins-mediatheque-1
  •  
  •  

Logements Lilly Bonnet | Charnay-lès-Mâcon

  • SUPERMIXX AGENCE D'ARCHITECTURE Charnay-lès-Mâcon

    CONSTRUCTION DE 48 logements et d'une micro-crèche

    Ce projet se situe face à l’hôpital de Mâcon, dans un quartier marqué par un fort développement (équipements et logements). A l’instar des parcelles voisines, le projet est implanté en retrait de la rue Ambroise Pare, derrière un écran végétal. Il se compose de deux bâtiments en R+4, séparés par un jardin central.

    Le premier, sur rue, affirme l’urbanité du projet et marque la transition entre domaines public et privé. Il accueille une crèche au rez-de-chaussée avec son jardin privatif. Un second bâtiment de logements est implanté en arrière plan, qui se développe dans la profondeur de la parcelle. En réponse à un tissu urbain hybride mêlant des échelles bâties variées, nous avons conçu le projet comme un ensemble de petits volumes accolés. L’implantation en retrait des derniers étages, libère de belles terrasses et découpe la ligne de ciel. Les 48 logements sont desservis par 3 cages, tous sont traversants ou bi-orientés.

     

    IMTERVAL - 3 900 000 €HT

  • SUPEMRIXX AGENCE D'ARCHITECTURE Charnay-lès-Macon
  • pare_fondations

Quartiers scientifiques – Campus de La Doua | VILLEURBANNE

  • BRILLOUIN SUD

    RéHABILITATION DES QUARTIERS SCIENTIFIQUES - INSA / UCBL (CONCOURS)

    Autour de son mandataire GROUPE-6, notre équipe s’est concentrée à comprendre un contexte complexe et un patrimoine architectural spécifique. En est ressorti de franches prises de position et un rapport au patrimoine qui allie écriture contemporaine, image renouvelée, performances, respect de l’esprit des origines. La mutation du Campus se fait sans rupture avec le passé, le paysage urbain se rénove et s’enrichit. La conception des rez-de-chaussée reste dominée par une relation forte à l’usage et à l’espace public. Au droit des entrées se concentre une majorité des usages s’inscrivant dans des volumes nouvellement créés en béton brut aspect pierre. L’intervention permet de mieux repérer les entrées pour chaque bâtiment depuis les espaces publics. Les nouvelles façades sont conçues dans l’épaisseur. Nous utilisons ce relief comme protection solaire fixe. L’ombre portée des lames d’acier horizontales ou verticales permet d’assurer une protection naturelle qui retarde le besoin d’actionner le store mobile. Il en résulte une sobriété énergétique, une meilleure pérennité. Ce relief est aussi une thématique architecturale efficace pour créer rythmes, jeux d’ombres et de lumières.

     

    UNIVERSITE DE LYON - 34 250 000 €

  • LIPPMANN EST
  •  
  • KASTLER NORD
  • CARNOT
  •  
  • PASCAL 501
  • PASCAL 502

Logements ZAC Castellane | SATHONAY CAMP

  • SUPEMRIXX AGENCE D'ARCHITECTURE ZAC Castellane Sathonay Camp

    CONSTRUCTION DE 47 logements ZAC CASTELLANE (coNcours)

    Le lot 4 occupe une position particulière, à l’interface entre quartiers nouveau et pavillonnaire plus ancien. Le site est fortement marqué par sa déclivité et sa forme étirée entre une venelle piétonne et une avenue en contrebas, bordée d’un bel alignement de platane.

    Cherchant à inscrire le projet comme une ponctuation, le terrain est découpé en lanières installées dans la pente, à l’instar du tissu pavillonnaire environnant. Sur ce parcellaire recomposé, le projet se concrétise sous la forme de petits volumes comprenant 2 à 3 étages sur rez-de-chaussée, en adéquation avec l’échelle résidentielle du secteur. Des vides sont ménagés dans cette composition pour favoriser la continuité paysagère entre avenue et venelle. Une alternance des volumétries et une variation des épannelages renforcent la pluralité du projet. Les volumes bâtis se déclinent en deux familles, les plus hauts sont couverts d’une toiture 2 pans, et comme des maisons sur le toit, bénéficient des vastes terrasses accessibles qui couronnent les autres volumes.

     

    EIFFAGE IMMOBILIER - 4 500 000€HT

  • SUPEMRIXX AGENCE D'ARCHITECTURE ZAC Castellane Sathonay Camp
  • SUPEMRIXX AGENCE D'ARCHITECTURE ZAC Castellane Sathonay Camp

Mécamat – Campus de la doua | VILLEURBANNE

  • SUPERMIXX AGENCE D'ARCHITECTURE MECAMAT INSA Villeurbanne

    Laboratoires Mécamat - INSA

    Construction d’un immeuble laboratoire pour les chercheurs et doctorants de l’INSA. Le projet peut être dupliqué pour répondre aux besoins du maître d’ouvrage. Dans le cadre d’une approche globale, le choix de
    la façade, issue de la répétition d’un meneau (poteaux poutres) en béton, s’est avéré une excellente synthèse entre exigences d’économie de projet, modularité, performances thermiques, pérennité de l’ouvrage, maintenance et expression architecturale.

     

    INSA DE LYON - DIRECTION DU PATRIMOINE / Groupe 6 - 6 700 000€

  • insa-mecamat-fin-6   
  • insa-mecamat-fin-4
  • insa-mecamat-fin-2
  • insa-mecamat-fin-1
  •  

Espace Roger Pestourie | BRON

  • SUPERMIXX AGENCE D'ARCHITECTURE Espace Roger Pestourie Bron

    Rénovation de l'ESPACE ROGER PESTOURIE de BRON

    La Ville de Bron a décidé de transformer son ancienne médiathèque pour y installer, à proximité de la Mairie centrale, les services municipaux qu’elle ne peut y accueillir. Peu visible, le bâtiment est dotée d’une architecture remarquable des années 60, la construction traduit une architecture typiquement moderne, avec une écriture de volumes simples superposés et décalés, en béton peint ou revêtus de pierre. De larges ouvertures percent les façades et inondent les grands espaces intérieurs de lumière naturelle. La conception de l’enveloppe et des espaces intérieurs ne correspondaient plus aux exigences thermiques actuelles et à la nouvelle fonction de l’édifice. Le projet consiste à envelopper l’ensemble du bâtiment d’une nouvelle peau, respectueuse de l’architecture existante et garante du respect des performances d’un bâtiment basse consommation. Le nouveau dessin des ouvertures traduit ses nouvelles fonctions : bureaux, espaces de travail, d’échange et d’accueil du public, tout en conservant à l’ensemble une image contemporaine et institutionnelle. La pierre, le béton et l’aluminium, présents dans le bâtiment depuis l’origine, restent le vocabulaire principal de la nouvelle façade.

     

    VILLE DE BRON - 1 800 000€HT

  • Espace Roger Pestourie SUPERMIXX architectes BRON David Vial
  • pest_facnord
  • Espace Roger Pestourie SUPERMIXX architectes BRON David Vial
  • Espace Roger Pestourie SUPERMIXX architectes BRON David Vial

Bureaux Le Totem Villeurbanne | VILLEURBANNE

  • pole_anglerues-vig

    CONSTRUCTION D'UN IMMEUBLE DE BUREAUX "LE TOTEM"

    Situé à l’angle du cours Tolstoï et de la rue Pascal dans un tissu urbain hybride, ce projet marque la première phase de la mutation urbaine d’un grand ilot d’activité. Son implantation anticipe la création d’une voirie au Sud du tènement, qui permettra de desservir les locaux d’activités voués à se développer en cœur d’ilot.

    Le bâtiment se compose de 4 volumes simples de béton brut percés de larges ouvertures et séparés de failles. Les 2 derniers niveaux sont implantés en retrait en référence au gabarit des logements situés de l’autre côté de la rue. De nombreuses terrasses constituent les  prolongements extérieurs des espaces de travail. A l’angle du cours Tolstoî, le volume bâti est plus haut, un rooftop est aménagé au dernier niveau pour profiter de la skyline villeurbannaise.

    Les surfaces de bureaux sont complétées de surfaces dédiées à l’activité au rez-de-chaussée. Une réflexion a été menée sur la cohabitation des 2 programmes afin de prévoir des espaces de livraison fonctionnels qui ne dénaturent pas la qualité des bureaux : la cour de livraison est partiellement couverte et végétalisée pour préserver cette ambiance qualitative.

     

     ICADE PROMOTION - 8 060 000 € HT

  • pole_generalerues
  • pole_hall
  • pole_terrasse

Lycée Camille Claudel | LYON 4EME

  • cami_galerie-vig

    Rénovation énergétique DU Lycée Camille Claudel à Lyon

    D’une conception initiale caractéristique des années 1980, le Lycée Camille Claudel présente des dispositions constructives à l’origine d’inconforts notables qu’il s’agit aujourd’hui de corriger. Une baisse conséquente des consommations, objectif principal de ce projet, ne peut être envisagée sans une intervention importante sur son enveloppe.
    Sur un bâti dont les qualités architecturales ne sont pas d’emblée à préserver, la mise en place d’une isolation par l’extérieur a été privilégiée. La volumétrie complexe des étages supérieurs est homogénéïsée et gommée dans un traitement simple en enduit clair.
    A l’inverse, l’isolation et la réduction des surfaces vitrées de la galerie du rez-de-chaussée permet sa mise en valeur par la mise en oeuvre soignée d’un matériaux noble, la pierre dorée, évocatrice d’une culture constructive locale mais aussi du travail du sculpteur : Camille Claudel.
     

    REGION RHÔNE-ALPES / SPL OSER - 1 950 000€

     

  • cami_cour3
  • cami_cour2
  • cami_cour1

3 groupes scolaires Grenoble | GRENOBLE

  • vignette405-460

    rénovation énergétique de 3 groupes scolaires à grenoble

    Parce que ce projet de rénovation ne porte pas sur un mais trois groupes scolaires et parce qu’il existe dans Grenoble d’autres écoles comparables (architecture et date de la construction), ce projet revêt un caractère d’exemplarité. C’est sur une analyse approfondie de chaque site d’une part, des invariants d’autre part, que nous avons établi le langage commun à ces trois projets.

    Ce nouveau vocabulaire a pour vocation de conforter la morphologie linéaire des bâtiments existants : il n’est pas question de morceler les façades en séquences successives, mais bien d’établir des principes architecturaux qui permettent de créer un rythme sans rupture. Sur la base d’une façade lisse isolée par l’extérieur, nous proposons un dessin plus libre, rythmé de percements de tailles variées, de format horizontal ou vertical, positionnés au nu extérieur de la façade ou en creux. Certains percements sont modifiés pour profiter aux plus petits. Les espaces de circulations sont enrichis, leur linéarité gommée en travaillant sur le rythme et la taille des ouvertures. Les entrées deviennent un constituant architectural remarquable qui devra être parfaitement identifiable par quiconque.

     

    VILLE DE GRENOBLE / SPL OSER - 5 200 000€HT

  • chatin_ruedef
  • painleve_courdef
  • ampere_ruedef
  • ampere_courdef
  •  

Restaurant Villeurbanne | VILLEURBANNE

  • SUPERMIXX AGENCE D'ARCHITECTURE Restotem Villeurbanne

    RESTAURANT SCOLAIRE ET D'ENTREPRISE à villeurbanne

    Le restaurant scolaire et du personnel de la ville de Villeurbanne est une opération singulière dans le montage de l’opération comme dans le programme. Il s’agit de réaliser dans le volume du rez-de-chaussée d’un immeuble de logement acquit en VEFA par la ville, un restaurant collectif pour plusieurs groupes scolaires avoisinants et un restaurant du personnel de la ville dont les bureaux se situent essentiellement à l’hôtel de ville proche.

    L’aménagement côté scolaire est ouvert, lumineux. Le traitement acoustique, essentiel pour assurer une ambiance agréable est assuré par des dispositifs suspendus qui en l’absence de faux-plafond, contribue à assurer l’ambiance de l’espace très ludique. Côté personnel, c’est une ambiance différente qui est recherchée, plus chaleureuse. L’éclairage et la mise en place de claustra bois permettent d’obtenir des espaces plus feutrés et agréables dans le cadre d’un déjeuner professionnel.

     

    VILLE DE VILLEURBANNE - 1 122 000€

  • p1140335
  • p1140332
  • p1140344
  • SUPERMIXX AGENCE D'ARCHITECTURE Restotem Villeurbanne

Ecole Bel Air Eybens | EYBENS

  • eybe_cour4-vig

    rénovation énergétique du groupe scolaire bel-air à eybens

    L’école élémentaire Bel-Air d’Eybens est caractéristique d’une typologie de groupes scolaire réalisés au début des années 1970 : un plan très rationnel offre des salles de classes généreusement dimensionnées et largement éclairées. Non dépourvus de qualités fonctionnelles et de confort, dues notamment à sa conception et aux systèmes constructifs qui ont permis son édification (poteaux – poutres, mur rideau), ce patrimoine doit cependant aujourd’hui être lourdement rénové pour répondre aux enjeux environnementaux de notre époque.

    Nous  profitons sans retenue de la liberté offerte par le remplacement du mur rideau la structure poteau – poutre qu’il dévoile : l’écriture de la façade principale de l’école Bel Air sera résolument nouvelle, dynamique et animée de la vie qu’elle accueille. Pour cela, chaque classe comporte une baie grandes dimensions, libre, donnant dans le feuillage des platanes magnifiques de la cour. Dans le prolongement d’un dessin plus régulier des ouvertures du rez-de-cour, comme le socle des apprentissages et expériences transmis dans les étages, la nouvelle entrée métamorphose le site.

     

    VILLE D'EYBENS / SPL OSER - 1 395 000€HT - Livré 2019

  • eybe_cour1
  • eybe_cour3
  • eybe_cour2

Logements Vendôme | LYON 6EME

  • SUPERMIXX AGENCE D'ARCHITECTURE 36 rue Vendôme Lyon

    EXTENSION ET SURéLéVATION D'UN IMMEUBLE DE 13 LOGEMENTS à LYON

    Le projet consiste à réhabiliter, agrandir et surélever le bâtiment principal sur rue et à réhabiliter une partie du bâtiment annexe en fond de parcelle. L'intervention consiste à conserver l'immeuble existant et d'y déposer au-dessus un volume d'écriture contemporaine en rupture avec l'existant. La façade existante sur rue, constituée d’une maçonnerie enduite, est un témoignage intéressant de l’architecture populaire du 6ème arrondissement de Lyon. Elle fait l’objet d’une réfection à l’identique. Seuls les châssis bois sont remplacés par des châssis en bois/aluminium équipés de stores à lames brise-soleil orientables motorisées (référence aux jalousies lyonnaises), enserrés dans un précadre métallique marquant l’intervention contemporaine de l’intérieur de l’immeuble. Le volume en surélévation et le bâtiment sur cour sont revêtus d'une façade en zinc de couleur claire qui se prolonge pour constituer la toiture des bâtiments dans un même vocabulaire architectural. Vu de l’extérieur, la lecture architecturale de la façade associera l’histoire et le présent.

     

     SCI HORIZON - 2 800 000€HT

  • vendome_photoext1
  • vendome_vueext2
  • vendome_vueext3
  • vendome_vueinthall2
  • vendome_vueinthall1
  • vendome_vueintpalier
  • vendome_vueintlog1

Logements Gerland Ilot 75 | LYON 7EME

  • bage_crs__entree-modif

    CONSTRUCTION DE 29 logements à Lyon ecoquartier 75 gerland

    L’identité de l’écoquartier repose sur la mise en scène d’un langage architectural commun aux opérations nouvelles et halles anciennes réhabilitées : pentes de toitures, sheds, volumétries particulières qui permettent de créer des volumes intéressants en attique, plus hauts et plus généreux. Le lot O3 forme l’angle d’un ilot urbain situé à l’extrémité Nord Est de l’écoquartier. Le projet est organisé autour d’un vaste hall extérieur très ouvert sur la rue. Ce hall constitue un espace de transition et de convivialité entre rue et jardin, depuis lequel sont desservis tous les locaux communs.
    A l’instar des bâtiments industriels de référence, sur la base d’une implantation continue du bâti sur les rues, nous avons voulu donner une rythmique forte au bâtiment : créer au premier plan une alternance de pleins et de vides qui apportent verticalité et dynamisme. Faire émerger au second plan un volume plus haut qui, par sa matérialité et sa silhouette, fait référence à l’architecture industrielle.

     

     BATIGERE - 2 610 000€HT

  • pers-pc
  • bage_crs_hall-jardin
  • BAGE_Hall 

Plateforme moteurs INSA – La Doua | VILLEURBANNE

  • pbmo_generale-vig

    Plateforme moteur - INSA

    Le projet vient afficher son caractère intriguant sur l’espace vert qui devient de plus en plus structurant pour la Doua.
    L’expression du bâtiment, tout en respectant la sobriété induite par la façade existante, exprime un caractère à la fois industriel et expérimental. la cellule semi-anéchoïde joue d’une ambiguïté entre dedans et dehors. C’est l’espace le plus «précieux» du programme et le projet lui confère un statut d’écrin, à la fois muet et intriguant, qui se démarque de l’alignement général des façades et questionne sur ce qu’il contient. Pour les autres cellules, l’enveloppe est plus proche de la traditionnelle rigueur et sobriété des bâtiments industriels. Elles s’alignent derrière un long mur minéral qui se retourne en toiture. Le projet a pris pour parti de rassembler les surfaces de circulation avec les espaces de cours, d’observation et d’analyse. Ainsi, derrière les cellules se tend une toiture plus basse qui couvre un espaces ouvert modulable pour le travail et le déplacement des étudiants pendant leurs travaux d’observations. Cette toiture est travaillée de manière à permettre des éclairages zénithaux sur les zones de travail.

     

    INSA DE LYON - DIRECTION DU PATRIMOINE / 3 000 000 €

  • pbmo_generale1
  • pbmo_generale2
  • pbmo_generale3
  • pbmo_anocoide
  •  
  •  
  •  

Espace culturel Jean Poperen | MEYZIEU

  • pope_vignette

    RENOVATION ET EXTENSION DE L'ESPACE JEAN POPEREN A MEYZIEU

    Il en est des bâtiments comme des personnes, le premier regard ne dit pas tout. Intervenir sur l’œuvre d’un concepteur et prétendre la rénover nécessite de l’observer avec bienveillance, de chercher à la comprendre et d’y prendre plaisir. Ainsi, cette découverte heureuse de l’Espace Jean Poperen fut pour l’équipe le premie engagement et la première récompense. Nous n’avons cessé depuis, fidèlement, d’y puiser notre inspiration.

    Nous avons la conviction qu'un projet de réhabilitation ne peut ignorer, nier ou contredire le langage architectural du bâtiment existant. Outre le respect de son ou ses concepteurs, il est ici question de pragmatisme, d’efficacité et de coût. Transformer sans dénaturer, composer avec, loin d’être une entrave, encore moins un renoncement, s’avère l’atout premier d’une renaissance ambitieuse et sereine.

    Apparu dès les premiers dessins, le prisme est une figure signifiante adoptée dès l’origine du projet. Difficile à installer dans l’espace, nous avons poursuivi notre travail de recherche en maquette sans dévier de notre objectif : révéler la force de cet axe oblique fondateur. Que du plan d’origine et celui de demain l’on ne puisse affirmer lequel a précédé l’autre, mais que sur ces traces apparaissent une image entièrement nouvelle. S’il est bien cet objet d’où jaillissent toutes les couleurs, pourquoi l’Espace Jean Poperen ne serait-il pas aussi LE PRISME, espace culturel ouvert à tous.

     VILLE DE MEYZIEU - SPL OSER - 4 340 000 €HT

  • pope_vueso
  • pope_vuese1nuit
  • pope_vue-interieur-hall
  • pope_vue-interieur-salle

Amphithéatre lycée agricole | La Côte Saint André

  • SUPERMIXX AGENCE D'ARCHITECTURE Rénovation Amphithéâtre lycée agricole la cote Saint-André

    rénovation de l'amphithéatre du lycée agricole dE la-cÔte-saint-andré

    L’opération consiste à rénover l’amphithéâtre du lycée agricole de la Cote Saint André (LEGTA). Le périmètre du projet comprend la scène et ses locaux annexes (loges et locaux techniques), les équipements scéniques (lumières et sonorisation), la salle y compris les fauteuils fixés au sol, le hall d’entrée et les locaux situés de part et d’autre (sanitaires et les locaux techniques). Il englobe la gestion des ouvertures qui donnent accès à l’amphithéâtre sans entrer dans le reste de l’établissement.
    Consistance de l’opération : l’isolation thermique, le changement des menuiseries, la réfection complète des dispositifs de chauffage et d’éclairage. L’opération intègre la mise en place d’un vidéo projecteur et le câblage associé raccordé au réseau de l’établissement.
    Les systèmes de sécurité incendie et de contrôle d’accès ainsi que l’accessibilité font également partie intégrante du projet.

     

    REGION RHÔNE-ALPES - 1 100 000€

  • Amphithéâtre lycée agricole la cote Saint-André
  • la-cote-amphi-cote-3
  • Rénovation Amphithéâtre lycée agricole la cote Saint-André Région AuvergneRhone-Alpes
  •  

Restaurant IFPEN | Solaize

  • SUPERMIXX AGENCE D'ARCHITECTURE Restaurant IFPEN

    RENOVATION DU RESTAURANT DU PERSONNEL DE L'IFPEN

    Pour la construction du site IFPEN de Solaize en 1964, les architectes Vidal & Jenkins imaginent une architecture proliférante afin d’occuper le grand espace boisé qui leur est donné, entre autoroute A7 et canal du Rhône.
    L’architecture est faite de béton dont la plasticité est exprimée avec force, d’aluminium et de verre. Les matérialités s’opposent, coffrages soignés des pilotis de béton brut, fin calepinage des murs rideaux et dialoguent avec un patrimoine végétal riche. Le site est aujourd’hui répertorié au titre des patrimoines industriels remarquables.

    Le bâtiment Améthyste (restaurant du personnel) n’avait connu que des travaux d’entretien depuis sa construction. Sa rénovation complète a été imaginée dans le respect de l’écriture architecturale initiale, avec pour objectifs d’en améliorer le confort acoustique et thermique. Les menuiseries ont été remplacées et une isolation intérieure intégrant des dispositifs de correction acoustique a été mise en place, préservant l’expression du béton en façade.

     

     IFPEN - 700 000€HT

  • SUPERMIXX AGENCE D'ARCHITECTURE Restaurant IFPEN
  • SUPERMIXX AGENCE D'ARCHITECTURE Restaurant IFPEN
  • SUPERMIXX AGENCE D'ARCHITECTURE Restaurant IFPEN

Logements Noirettes – Grands Bois | VAULX-EN-VELIN

  • vue-noiretteoof_lite

    Rénovation de 980 logements quartiers noirettes - grands bois (coNcours)

    Outre le confort qu’apportera à tous les logements le manteau thermique, nous sommes convaincus que la peau de ces bâtiments, mieux protégée, doit aussi s’ouvrir, permettre de nouveaux rapports à l’extérieur. Bow-windows, balcons, chacun de ces dispositifs choisis suivant le contexte urbain de l’appartement, apporte un plus à ses habitants. Sur jardin, dans le feuillage des arbres et dans les étages supérieurs, on préfèrera une ouverture large sur l’extérieur : un bow window, une assise, associés à une protection solaire efficace. Vu d’en bas, les ouvertures nouvelles variées séquencent verticalement les barres, tissent le lien différencié de chaque immeuble avec son environnement : l’un et l’autre se caractérisent. Emergent alors des variations et des ambiances qui ressemblent à la ville. En restaurant une logique d’immeuble en lien avec les logements qui le constituent, redessinée par l’usage d’un même matériau industrialisé mais dans des finitions et teintes différentes (blanc, noir ou gris - lisse, plissé) apparaissent alors des immeubles dont l’élancement redevient une qualité.

     

    EST METROPOLE HABITAT - 5 542 000€HT

  • vue-noiretteoof_lite
  • noirettes_vue2

Logements Voillot | BRON

  • BRON Voillot Vignette

    CONSTRUCTION DE 28 Logements sociaux à bron

    Le projet développe des procédés liés à la faible consommation d’énergie (THPE) : chauffage de l’eau des sanitaires par des panneaux solaires, récupération des eaux pluviales, matériaux sains, pérennes et équipements basse consommation. L’accent est porté sur l’enveloppe, constitué de murs en brique de 25 cm et d’un isolant intérieur de 12 cm. Les balcons sont rapportés sur la façade grâce à une ossature métallique, des planchers massifs en bois et un habillage métallique. Des panneaux solaires pour ECS sont mis en oeuvre sur la toiture terrasse basse, la toiture terrasse haute est végétalisée.

     

    OPAC DU RHÔNE - 2 720 000€

  • BRON Voillot 3
  • BRON Voillot 2
  • BRON Voillot 5

Vestiaires Sonny Anderson | LYON CONFLUENCE

  • SUPERMIXX ARCHITECTES Vestiaires Stade Sonny Anderson

    Vestiaires du Stade Sonny Anderson à Lyon Confluence

    Le projet cherche à harmoniser l’architecture avec le paysage et rendre le bâtiment évanescent, immatériel. Le pli et le reflet du bardage inox poli donne au bâtiment une image réinterprétée du paysage qui l’entoure, comme un tableau décomposé. Les murs sont constitués d’éléments préfabriqués en ossature bois, la charpente est métallique, la couverture en bac acier étanché à faible pente avec toiture végétalisée. Les poteaux de l’auvent sont en acier et les plafonds extérieurs en bois. La façade intérieure est habillée de tasseaux de bois horizontaux.

     

    SPL LYON CONFLUENCE - 1 230 000€

  • Vestiaires Stade Sonny Anderson 5
  • Vestiaires Stade Sonny Anderson 6
  • SUPERMIXX ARCHITECTES Vestiaires Stade Sonny Anderson
  • Vestiaires Stade Sonny Anderson 8
  • Vestiaires Stade Sonny Anderson 11
  • Vestiaires Stade Sonny Anderson 9
  • Vestiaires Stade Sonny Anderson 10

Pôle énergie hôpital Nord-Ouest | Villefranche Sur Saône

  • Villefranche Pole NRJ 64 vignette

    Pôle énergie à Villefranche-sur-saône

    Le projet s’organise autour d’une cour basse réalisée en décaissant l’essentiel des emprises, créant des talus plantés et assurant son intégration paysagère.
    Les zones de voiries au sol ne sont plus visibles depuis les alentours. La « hauteur visible » des bâtiments étant réduite, ils retrouvent des proportions plus adaptées au paysage horizontal du site. Les volumes
    construits sont séparés puis posés comme des pierres dorées, sur leurs arrêtes, en équilibre.

     

    HÔPITAL DE VILLEFRANCHE-SUR-SAÔNE / COFELY - 15 000 000€

  • pevi_detail
  • pevi_generale2
  • pevi_generale4
  • pevi_concept

La Muraille de Chine | CLERMONT-FERRAND

  • Pignon Ouest

    Réhabilitation de 354 logements à Clermont-Ferrand (concours)

    La transformation de l’image de la barre nait de la création d’une structure d’extension en mouvement. La torsion mise en place devient nécessaire aux nouvelles relations et aux qualités d’usage souhaitées : augmentation de la surface habitable, transparence des halls, espace de transition depuis la rue, espaces extérieurs liés au logement, logement traversant, espaces de rangement sur les paliers, protections solaires,
    sonores et visuelles, valorisation des apports solaires en fonction de l’orientation.

     

    PUCA - 28 250 000€

  • Clermont Reha 2
  • Existant
  • Concept torsion
  • Axono blanche
  • Vue Nord
  • DAVID VIAL ARCHITECTE

    David Vial

    Architecte associé

    BRUNO QUIENNE ARCHITECTE

    Bruno Quienne

    Architecte associé

  • ANNICK JOUBERT ARCHITECTE

    Annick Joubert

    Architecte associée

    CARLIE DANGUIN

    Carlie Danguin

    Assistante administrative direction

  • CLAUDIE BLAZEJCZYK ARCHITECTE

    Claudie Blazejczyk

    Architecte DE HMONP

    .

    EMMANUEL GANZHORN ARCHITECTE

    Emmanuel Ganzhorn

    Architecte DE

  • SASCHA AGUILLON ARCHITECTE

    Sascha Aguillon

    Architecte DE

    NURIA GAMBIN ARCHITECTE

    Nuria Gambin

    Architecte

  • MARGAUX SCHIRRA ARCHITECTE

    Margaux Schirra

    Architecte DE

    emmanuelleg_

    Emmanuelle Guillet

    Architecte DE

  • L’AGENCE

    Dans un monde complexe en évolution permanente, personne ne peut prétendre avoir raison seul. L’univers de la construction n’échappe pas à cette règle, nous voulons en faire un atout. Née en 2014 de cette ambition partagée, David Vial et Bruno Quienne ont créé une agence basée sur l’échange énergique : « le mixx ». Rejoints en 2016 par Annick Joubert, SUPERMIXX réunit aujourd’hui 8 architectes et une assistante autour de projets résolument contemporains, conçus pour répondre aux exigences d’organismes publics ou privés soucieux d’organiser leur action dans un cadre bâti cohérent, pérenne et respectueux de notre environnement.

    SUPERMIXX est un lieu de conception et de partage de l’architecture, un lieu d’expériences qui accueille celles qui, ponctuellement ou durablement, lui permettent d’échanger et de changer, de questionner de nouveaux programmes, d’envisager de nouvelles approches du projet. C’est au travers de partenariats et d’associations que nous établissons une stratégie d’équipage ambitieuse, où se mélangent co-équipiers de longue date et nouveaux regards, choisis pour leur expertise et leur goût du dialogue.
    Pour que le souffle des projets d’envergure traverse l’agence, nous cultivons les compétences qui nous amènent à travailler aux côtés d’architectes majeurs et reconnus : ouverture, rigueur. Ces projets menés ensemble nous grandissent et font aujourd’hui de SUPERMIXX une agence partenaire fiable, attachée à saisir et accompagner l’esprit du projet jusqu’au terme de sa réalisation.
    Chaque nouvelle association représente une opportunité d’enrichissements, comme le sont également les opérations que nous réalisons en conception – réalisation ou dialogues compétitifs (CREM) : La singularité de ces marchés associant concepteurs, réalisateurs et mainteneurs se fait ressentir dès les premières esquisses, chacun nourrissant le projet de pratiques réelles.

    Enfin, induite par les nécessaires réductions d’émissions de gaz à effet de serre vers lesquels, peu à peu, chaque pays s’engage, la rénovation thermique de notre patrimoine est pour nous un chantier prioritaire. Porteuse d’autres mutations indispensables (réglementaires, usages, image), c’est une responsabilité que doivent assumer ensemble propriétaires fonciers, concepteurs et entreprises, nouvelle de par son ampleur et son urgence, ardue dans un contexte économique tendu. L’importance de ces enjeux, sur lesquels l’ensemble de la filière construction est force de proposition fait naître de nouveaux produits, procédés, et pour nous de nouvelles libertés de concevoir, de dessiner.